Formation des CG

Formation des Conseillers en Génétique

 

Le nouveau système européen des diplômes, L.M.D. (« Licence – Master – Doctorat ») a été mis en place, dès la rentrée 2004 à l’Université de la Méditerranée – Aix Marseille II, en France .

Le Master Professionnel « Conseil en Génétique et Médecine prédictive » faisant partie de la mention « Pathologie Humaine » a permis de former les premiers Conseillers en Génétique Français.

La profession de Conseillers en Génétique est créée en France en 2004, dans le cadre de la Loi de Santé Publique : Loi n° 2004-806 du 9 août 2004. Elle est apparue nécessaire devant l’augmentation des consultations, la diminution du nombre de praticiens hospitaliers formés, la complexité de l’information qui doit rester de bonne qualité et la gestion du risque en médecine prédictive.

L’objectif de cette formation est de : dispenser une formation de haut niveau à la fois sur le plan scientifique et médical à des professionnels de santé non généticiens amenés à prendre en charge des pathologies à composante héréditaire et/ou multifactorielle et de favoriser le développement de programmes de recherche et d’actions en santé. Le cursus universitaire se déroule sur 2 ans comprenant des modules obligatoires avec l’enseignement de la génétique formelle, des bases de l’oncogenèse, l’oncogénétique, la cytogénétique, la biologie moléculaire, le diagnostic prénatal, les bases de la psychologie, l’éthique et les aspects légaux ; des modules optionnels d’approfondissement et de spécialisation avec par exemple l’enseignement de la génétique pédiatrique, la neurogénétique, l’endocrinologie, les maladies métaboliques …

Pour compléter cet enseignement théorique, les stages, au nombre de 4 et d’une durée minimale de 5 semaines chacun, sont essentiels pour acquérir l’expérience du terrain et pour pratiquer ce nouveau métier de contact.

La formation est ouverte aux scientifiques (niveau Licence, ingénieurs), aux professions paramédicales (infirmiers, psychologues, kinésithérapeutes) ou aux professions médicales (médecins, pharmaciens, dentistes, sages-femmes, étudiants ayant validé leur 3ème année).

 

Le Diplôme d’Etat sera délivré après obtention du Master et de 2 années de pratique. Ces nouveaux professionnels ne peuvent exercer que sous la responsabilité d’un médecin généticien, « au sein d’une équipe pluridisciplinaire » (Art. L.1132-1). Ils seront les interlocuteurs privilégiés des Associations ;travaillant sous la responsabilité des Généticiens, ils sont impliqués dans la prise en charge des patients, et l’accompagnement des consultants et de leur famille tout au long de leur parcours de soins.

Les premiers étudiants se sont regroupés en une association (loi 1901): l'A.F.C.G.

L' « Association Française des Conseillers en Génétique – professionnels et étudiants »,a été créée dans le but de promouvoir, d’organiser, de centraliser et de diffuser les informations concernant cette nouvelle profession (site internet : www.orpha.net/associations/AFCG.org).